Manifestation pour la réglementation des professionnels de la nutrition

Cure Minceur MultiLaser

Découvrez notre protocole minceur en trois semaines



Saviez-vous que nous sommes le seul pays de l’Union européenne où il n’y a pas de diététiciens ou de nutritionnistes dans tous les services de santé publics primaires et spécialisés ?

Et que 75% des décès dans notre pays sont dus à des maladies directement liées au mode de vie, comme une mauvaise alimentation ?

Comment se fait-il que, l’alimentation étant l’un des piliers fondamentaux de la santé, il ne soit pas possible d’avoir accès gratuitement depuis la santé publique aux seuls professionnels ayant une formation spécifique en nutrition ?

L’association scientifique à but non lucratif Lien vers le site de Diététique sans commanditaires (DSP) appelle à une mobilisation citoyenne et professionnelle pour intégrer la figure du diététicien-nutritionniste et du technicien supérieur en diététique en santé publique car :

  • Avant un traitement médicamenteux, la prévention doit s’accompagner de conseils nutritionnels adaptés à chaque patient par un professionnel spécialisé.
  • Dans des pathologies aussi fréquentes que le diabète, l’hypertension ou les accidents cardiovasculaires, en complément ou avant médication, la prévention passe par l’alimentation.
  • Les citoyens qui ont besoin de conseils diététiques continus et personnalisés n’en ont pas : les malades du rein, ceux qui souffrent de maladies inflammatoires de l’intestin, de cancers ou de pathologies digestives.
  • Nous avons un taux alarmant et croissant d’obésité infantile et aucun personnel formé à la nutrition dans les centres de soins primaires ou pédiatriques.
  • Entre 30 et 50% des patients hospitalisés deviennent dénutris et ainsi les hospitalisations s’allongent et leur rétablissement en souffre.
  • Les pays disposant d’un service de nutrition en santé publique économisent sur les dépenses pharmaceutiques et de santé. Pour chaque euro investi dans des conseils diététiques, plus de 50 € sont économisés dans les traitements ultérieurs, la productivité est augmentée, les arrêts maladie sont réduits et la qualité de vie est améliorée.
Nous avons un taux alarmant et croissant d'obésité infantile et il y a un manque de personnel formé à la nutrition dans les centres de soins primaires ou pédiatriques.

Nous avons un taux alarmant et croissant d’obésité infantile et il y a un manque de personnel formé à la nutrition dans les centres de soins primaires ou pédiatriques.

Qui devrait être en charge des conseils diététiques et des traitements nutritionnels ?

En Espagne, il existe deux professionnels diplômés officiels spécialisés en diététique et nutrition : les techniciens supérieurs en diététique et les diététiciens-nutritionnistes (diplômés ou diplômés). Les deux devraient faire partie de la santé publique, en intégrant les unités de nutrition et de régime dans les soins primaires et spécialisés, comme c’est le cas dans le reste de l’Union européenne.

Qui s’occupe de la nourriture maintenant ?

Actuellement ces fonctions sont exercées par des collègues saturés sans formation spécifique (personnel infirmier et médical). Les conseils nutritionnels que reçoit le citoyen sont souvent réduits à une photocopie identique pour tous avec des conseils génériques. La thérapie par le régime (diététhérapie) brille par son absence et les médicaments sont utilisés directement dans des cas qui pourraient être traités plus tôt avec des recommandations nutritionnelles adaptées et qui, dans de nombreux cas, auraient pu être évités avec des conseils diététiques.

Pour toutes ces raisons, l’Association Lien vers l’appel à diététique sans commanditaires (DSP) appelle à un rassemblement le 10 mai à 11h30 devant le ministère de la Santé à Madrid (Paseo del Prado, 18) sous le slogan

#UnnourishedHealth : quelque chose ne va pas avec votre santé ! Demandez une attention nutritionnelle!

Les professionnels et associations du secteur, ainsi que les citoyens, ont été convoqués, les incitant à manifester leur mécontentement face au traitement méprisant accordé à la nutrition, pilier fondamental de la santé, par l’administration publique.

Plus d’informations sur le lien Lien vers l’appel à diététique sans commanditaires (DSP)



J’ai perdu 6 kg en 4 semaines et j’ai surtout perdu 9 cm de tour de ventre. Ambiance agréable. Personnel accueillant et convivial. Équipement efficace. Très bonne expérience. Je recommande vivement.
Abdelkarim Nasseh
Abdelkarim Nasseh
The best laser experience in Casablanca. The team is very professional and extremely friendly. Un grand merci à Lina qui a répondu à toutes mes questions et à toute l’équipe surtout Kawtar pour sa gentillesse et écoute.
Salma Chad
Salma Chad
Super prestation! Je fais mon epilation permanente labas et ca marche vraiment avec zero douleur enplus. Tres contente d'avoir decouvert ce centre!
Aida Tazi
Aida Tazi
Excellent service et traitement qui marche. Indolore pratique et efficace, n’hésitez pas à y aller pour des pieds propres hygiéniques et esthétiquement présentable !
Youssef Seffar
Youssef Seffar
Je recommande vivement👍
Rana Mroue
Rana Mroue
Je recommande vivement! Je remercie l’equipe de multilaser de m’avoir aidé à récupérer ma confiance en moi. J’ai fait 12 séances au laser verju avec lesquelles j’ai perdu 19 kilos. Merci et bonne continuation que dieu vous protège 🤲🤲
Carlota Price
Carlota Price
Fermer
Soin Corps
Soin Visage
Résultats
Nos Centres
MultiNews
Travaille avec nous
Login
Whatsapp
Plus Info Ici 👉
Multilaser
⭐️ Avez-vous des questions sur nos traitements?
🤙Appelez nous🗓️Rendez-vous