« Cultivez et consommez ici »


cityfarm_lechuga2

Caleb Harper montre un légume cultivé au MIT CityFARM à certains étudiants – @MITCityFARM

Suite au tsunami de Fukushima, un groupe d’étudiants du MIT s’est rendu dans la région pour étudier sur le terrain comment réagir à des situations catastrophiques. Le chaos est général et l’agriculture ne l’est pas moins : « sans eau, sans équipements et sans avenir ». C’est ainsi que le définit Caleb Harper, un chercheur du MIT, qui s’est pleinement impliqué dans la question jusqu’à ce qu’il développe une méthode d’agriculture urbaine –FERME de la ville du MIT– qui promet de révolutionner l’industrie alimentaire.

Caleb Harper, qui est à son tour co-fondateur du projet, me raconte les racines de l’initiative en me guidant à travers les plantes qui poussent dans une cabine en méthacrylate avec des néons un peu disco. Oui, les plantes poussent. Je vois et goûte des tomates, des fraises, de l’aneth, du basilic, de la moutarde et de la coriandre. Le palais ne trompe pas et ils ont le goût d’être cueillis dans le jardin. Mais…

CSC : … Et ce ne sera pas toxique ou quelque chose comme ça, non ?
Caleb Harper: “Non non. Pas du tout. Il n’y a aucun type d’altération génétique, aucun pesticide, aucun engrais. Tout ce que nous faisons, c’est appliquer des techniques qui maximisent la croissance des cultures. Nous mangeons d’ici tous les jours. J’ai eu une salade comme celle-ci pour le dîner hier. De plus, nous avons analysé certains échantillons qui ont révélé que nos cultures ont le doubler les nutriments que les produits cultivés avec des méthodes traditionnelles ».

Les objectifs mûrissent et, pour Caleb Harper, ils passent « Renforcer la relation entre production et consommation ». « L’idée est d’alimenter les villes du futur avec un système plus performant. Compte tenu des prévisions selon lesquelles 80% de l’humanité se déplacera vers les villes dans les années à venir, il est nécessaire d’améliorer la distribution de nourriture », explique-t-il.

tomato_mitcityfarm

Une tomate pousse dans le labo – @MITCityFARM

Dès le départ, le projet ne peut être plus respectueux de l’énergie, ou ‘économe en énergie“, comme on dit par ici. CityFARM réduit la consommation d’eau de 98% par rapport aux méthodes traditionnelles. Ces fruits sont récoltés grâce à des techniques de culture hydroponique et aéroponie. Dans le premier, le produit pousse trois fois plus vite par rapport à l’agriculture conventionnelle et par rapport au second, jusqu’à quatre fois plus vite.

Comment ça marche exactement?

Comme en pleine nature, tout part de la graine, mais, dans ce cas, elle repose au fond d’un pot vide. Contrairement aux méthodes conventionnelles, CityFARM n’utilise aucun type d’engrais. La graine pousse à partir de l’irrigation d’un mélange d’eau, de sels minéraux et d’éclairage artificiel.

Comme nous l’avons mentionné, l’irrigation peut être hydroponique ou aéroponique. La méthode est la même, sauf que dans la première les racines de la plante sont en contact permanent avec l’eau riche en nutriments. Dans le second cas, les racines sont aspergées d’un jet d’eau avec le même mélange. Le résultat est que « 90 % des plantations poussent avec succès et bien plus vite qu’en agriculture conventionnelle. Il faut jusqu’à 90 jours pour faire pousser une laitue. Au lieu de cela, ici, ils sont prêts après 15-20 jours »dit le chercheur.

Des données et plus de données

L’une des clés du processus est que tout est contrôlé au millimètre près. L’eau est la même qui circule constamment à travers les plantes. D’où les économies. La seule chose qui varie est que des sels minéraux sont ajoutés à chaque cycle. Caleb commente qu’ils contrôlent de nombreuses variables tout au long du processus, et cela leur donne l’avantage que “Si une plante a mal poussé, nous avons toutes les données collectées pour voir ce qui s’est passé”.

Les données sont mesurées dans des variables telles que le pH de l’eau, sa conductivité (pour mesurer les sels minéraux), l’émission de CO2 de la plante, la température, l’humidité et même le niveau de rayonnement photosynthétique (la quantité de lumière artificielle qui chaque plante a besoin pour pousser).

Caleb assure qu’à l’avenir, toute cette base de données sera librement accessible pour promouvoir la connaissance et le développement d’initiatives basées sur cette technologie.

chard_mitcityfarm

Une bette à carde fraîchement cueillie de MIT CityFARM – @MITCityFARM

Et maintenant ça ?

L’idée est d’intensifier le processus et ils espèrent pouvoir le faire en collaboration avec davantage d’institutions ou d’universités. En ce sens, il convient de noter La visite de Ferran Adrià dans ce même laboratoire à l’occasion d’un de ses derniers séjours à Boston. Le cuisinier se promena parmi les plantes et essaya quelques échantillons.

Le chercheur estime que, dans les 5 ou 10 prochaines années, les gens pourraient déjà consommer ce type de légume à l’échelle mondiale. Pour ce faire, les plans doivent être détaillés de manière beaucoup plus détaillée, ce qui implique la construction de plantations verticales le long des façades des bâtiments les plus hauts de la ville. La Hancock Tower de Boston attend son tour.

Voici CityFARM, selon ses chercheurs (vidéo en anglais)…



J’ai perdu 6 kg en 4 semaines et j’ai surtout perdu 9 cm de tour de ventre.
Ambiance agréable. Personnel accueillant et convivial. Équipement efficace.
Très bonne expérience.
Je recommande vivement.

Abdelkarim Nasseh
Abdelkarim Nasseh

The best laser experience in Casablanca. The team is very professional and extremely friendly. Un grand merci à Lina qui a répondu à toutes mes questions et à toute l’équipe surtout Kawtar pour sa gentillesse et écoute.

Salma Chad
Salma Chad

Super prestation! Je fais mon epilation permanente labas et ca marche vraiment avec zero douleur enplus. Tres contente d’avoir decouvert ce centre!

Aida Tazi
Aida Tazi

Excellent service et traitement qui marche. Indolore pratique et efficace, n’hésitez pas à y aller pour des pieds propres hygiéniques et esthétiquement présentable !

Youssef Seffar
Youssef Seffar

Je recommande vivement👍

Rana Mroue
Rana Mroue

Je recommande vivement!
Je remercie l’equipe de multilaser de m’avoir aidé à récupérer ma confiance en moi.
J’ai fait 12 séances au laser verju avec lesquelles j’ai perdu 19 kilos.
Merci et bonne continuation que dieu vous protège 🤲🤲

Carlota Price
Carlota Price

Close
Soin Corps
Soin Visage
Résultats
Nos Centres
MultiNews
Travaille avec nous
Login
Chat
💬 besoin d'aide?
Multilaser
⭐️ Avez-vous des questions sur nos traitements?
🤙Appelez nous🗓️Rendez-vous