Connaissez-vous les avantages et les inconvénients des méthodes de conservation les plus courantes ?

Cure Minceur MultiLaser

Découvrez notre protocole minceur en trois semaines


Grâce aux différents procédés de conservation nous avons pu évoluer. Cette tendance est née de la nécessité de pouvoir conserver les aliments plus longtemps ou de pouvoir les utiliser en période de plus grande pénurie (ce qui, actuellement, en période de nourriture abondante, semble même inutile). Le feu, la fumée ou le sel font partie des méthodes de base utilisées depuis des temps immémoriaux en raison de leur efficacité. Pour cette raison, ces processus de conservation ont traversé les siècles jusqu’à nos jours sans subir pratiquement aucune variation.

Nous trouvons actuellement différentes méthodes pour conserver les aliments plus longtemps, soit par l’application de la température, soit par l’ajout de certains ingrédients ou additifs, entre autres options. Ensuite, nous parlerons des moyens les plus courants, de leurs avantages et inconvénients.

additifs

Les additifs alimentaires sont des substances qui peuvent être intentionnellement ajoutées aux aliments et aux boissons afin de diminuer la concentration ou la charge microbienne des aliments et d’augmenter leur durée de conservation. En général, ils essaient de préserver les conditions et les propriétés d’origine du produit ainsi que sa valeur nutritionnelle. Ainsi, la dégradation des protéines est empêchée et tout est conservé tel quel. Parmi les additifs on trouve des colorants, des conservateurs, des antioxydants ou encore des stabilisants. Tous sont ajoutés dans le but d’empêcher les aliments de se dégrader, de perdre des nutriments ou de diminuer les qualités organoleptiques, entre autres propriétés. Comme tout, ils ont leurs avantages et leurs inconvénients ; il convient donc de mentionner que certains conservateurs utilisés peuvent avoir des effets nocifs sur la santé s’ils sont consommés en quantités excessives. Si nous voulons nous en passer, il existe un certain nombre de méthodes qui permettent également de conserver les aliments le plus longtemps possible.

Les méthodes de conservation qui nous accompagnent depuis des siècles

Pendant des siècles, différentes méthodes de conservation ont fait partie de différentes cultures. Les Égyptiens ont apporté des techniques de salage et de fumage ; les villes installées sur les bords de la mer séchaient au soleil divers aliments ; De l’Inde, le sucre de canne est devenu populaire comme conservateur, et les cornichons ont été développés dans différentes civilisations comme la Chine ou le Mexique, entre autres.

Parmi eux, les plus courants sont les suivants :

Salaison: Cette technique consiste à ajouter beaucoup de sel aux aliments pour capter l’eau des aliments jusqu’à ce qu’ils soient déshydratés. Il est généralement utilisé dans les poissons tels que le hareng, la morue, etc. Il doit être contrôlé dans les régimes pauvres en sodium, car la quantité de ce minéral est assez abondante.

Fumé: Utilisation de fumée obtenue en brûlant du bois ou des matériaux à faible teneur en résine. Il agit comme un stérilisant et un antioxydant tout en donnant une saveur caractéristique aux aliments. Le problème de cette technique est qu’elle peut produire des substances cancérigènes, il ne faut donc pas consommer en excès les aliments conservés par fumage.

Fermentation: C’est un processus biochimique par lequel certaines molécules sont dégradées pour les transformer en molécules plus simples par l’action d’un ferment. Ce sont des aliments hautement nutritifs et digestibles qui favorisent la diversité bactérienne.

mariné: Le sel et le vinaigre sont ajoutés aux aliments pour assurer la conservation et une saveur caractéristique. Le vinaigre conserve les aliments grâce à l’acide acétique et le sel les déshydrate.

ajout de sucre: Ce système permet de protéger les aliments de la prolifération microbienne. On l’utilise surtout pour le lait concentré, les confitures, les compotes… Et comme pour le salage, comme il contient beaucoup de sucre, il doit être consommé avec modération, surtout par les personnes les plus sensibles.

Les inconvénients: Malgré les particularités de chacun de ces procédés, en général tous présentent l’inconvénient que les caractéristiques organoleptiques de l’aliment sont très éloignées de la forme du produit d’origine.

Conservation par traitements thermiques

Outre les procédés susmentionnés, il existe également d’autres techniques basées sur l’utilisation de différentes températures pour contrôler la manifestation de micro-organismes.

En appliquant du froid : L’utilisation du froid comme conservateur n’est pas une nouveauté, puisque de tout temps la glace, la neige ou encore les rivières (avec de l’eau froide bien sûr) ont été utilisées pour conserver les aliments. Nous distinguons la réfrigération, la congélation et la surgélation. Ces méthodes se caractérisent par la réduction de la vitesse des réactions chimiques et biochimiques et, par conséquent, l’inhibition de la prolifération de certains micro-organismes et toxines. Ils prolongent la durée de conservation des aliments.

Les inconvénients: Bien que n’étant pas de la même manière que les méthodes précédentes mentionnées, ces techniques peuvent entraîner des modifications des caractéristiques organoleptiques. De plus, si les aliments congelés sont conservés pendant une très longue période, cela peut provoquer des altérations chimiques et si le réfrigérateur est ouvert et fermé sans discernement, cela peut également provoquer des altérations physiques des aliments. D’autre part, c’est un système de distribution coûteux et qui nécessite un contrôle des températures et de l’humidité.

Conservation de la chaleur: A cette occasion, l’application de chaleur est responsable de la mort des bactéries et autres micro-organismes. Comme la chambre froide, cette technique a été utilisée il y a longtemps avec la technique de dessiccation, bien qu’elle ne se soit popularisée que lorsque Pasteur l’a fait connaître comme une technique nécessaire pour réduire le risque de croissance microbienne. Parmi les techniques les plus courantes, on trouve la pasteurisation, la stérilisation ou UHT. Ces techniques sont basées sur la destruction des bactéries et des micro-organismes en appliquant des températures élevées (chaque technique nécessite des températures différentes). Le blanchiment ferait également partie de ce groupe et est utilisé sur les légumes et les fruits avant la congélation afin que les enzymes qui pourraient provoquer des altérations soient inactivées.

Les inconvénients: La stérilisation peut entraîner des modifications physiques et chimiques (caractéristiques organoleptiques variables) de certains aliments en raison de leur exposition à des températures supérieures à 100 ºC. Dans la pasteurisation, la charge microbienne est réduite mais pas les spores, ce qui fait que les aliments ont une durabilité limitée et doivent être conservés au réfrigérateur. D’autre part, l’UHT applique des températures très élevées, mais la période de temps est très courte, donc la perte nutritionnelle est généralement plus faible ; De plus, les aliments conservés avec ce système ne doivent pas être conservés au réfrigérateur tant qu’ils ne sont pas ouverts.

Le bain-marie ou comment conserver les aliments à la maison

Nous avons déjà vu certaines des méthodes les plus utilisées ; Cependant, nous ne pouvons manquer de mentionner l’une des techniques les plus utilisées dans les maisons au fil des ans et que presque tous (ou nos grands-parents) avons sûrement appliquées à un moment donné. C’est la technique de conservation connue sous le nom de bain-marie, qui consiste à soumettre les aliments à une température comprise entre 70 et 90 ºC à l’intérieur d’un bocal en verre. verre. Ces bidons sont bien recouverts de nourriture et immergés dans un grand pot afin que l’eau recouvre le récipient. Il est maintenu à ébullition pendant environ 20 minutes à 1 heure. Il est ensuite refroidi et stocké quelque part sans lumière. Ainsi, le produit peut être conservé pendant des mois sans problème. Les avantages du bain-marie sont qu’il est très sain, puisque la chaleur et la vapeur d’eau elle-même sont chargées de respecter les aliments et de les conserver, en maintenant leurs propriétés et leurs valeurs nutritionnelles stables. En tout cas, ça a un petit inconvénient : et c’est le temps que ça demande. De plus, il faut tenir compte du fait que lors de la préparation de conserves maison, certains micro-organismes peuvent se développer, il est donc toujours important de maintenir des mesures d’hygiène adéquates.

La douche-marie®

À La Piara, ils ont lancé une nouvelle gamme de produits (en particulier des légumes pour toasts, des trempettes de légumes et du houmous) avec une méthode de conservation très intéressante, dans laquelle ils ont eu la subtilité de profiter des avantages d’une méthode de conservation traditionnelle et de l’appliquer à grande échelle.

Son processus de production est simple, direct et très proche du processus de production et de conservation mentionné ci-dessus et que nous pourrions préparer à la maison. Ils se concentrent simplement sur le hachage, la cuisson et le mélange des ingrédients, puis les scellent dans un bocal en verre. verre et soumettez-les à une « double-marie »®. Un système similaire à un bain-marie, mais dans lequel, au lieu de plonger les bocaux dans de l’eau chaude, ils sont douchés à une température légèrement supérieure. Dans ce système, l’eau chaude circule, ce qui rend la transmission de la chaleur au produit plus efficace et plus rapide. Cela permet de conserver les produits pendant deux ans avec le maximum de garanties organoleptiques et nutritionnelles, de concentrer les arômes dans leur propre jus et de favoriser une bonne digestion.

Il faut également tenir compte du fait que les gens ont à peine le temps de cuisiner. Par conséquent, les options telles que les pâtés de légumes peuvent être une bonne idée pour fournir une dose de légumes. Et si nous les accompagnons de quelques crudités, comme des carottes, des poivrons ou des concombres, nous favoriserons la consommation de légumes verts et d’antioxydants dans notre alimentation.



J’ai perdu 6 kg en 4 semaines et j’ai surtout perdu 9 cm de tour de ventre. Ambiance agréable. Personnel accueillant et convivial. Équipement efficace. Très bonne expérience. Je recommande vivement.
Abdelkarim Nasseh
Abdelkarim Nasseh
The best laser experience in Casablanca. The team is very professional and extremely friendly. Un grand merci à Lina qui a répondu à toutes mes questions et à toute l’équipe surtout Kawtar pour sa gentillesse et écoute.
Salma Chad
Salma Chad
Super prestation! Je fais mon epilation permanente labas et ca marche vraiment avec zero douleur enplus. Tres contente d'avoir decouvert ce centre!
Aida Tazi
Aida Tazi
Excellent service et traitement qui marche. Indolore pratique et efficace, n’hésitez pas à y aller pour des pieds propres hygiéniques et esthétiquement présentable !
Youssef Seffar
Youssef Seffar
Je recommande vivement👍
Rana Mroue
Rana Mroue
Je recommande vivement! Je remercie l’equipe de multilaser de m’avoir aidé à récupérer ma confiance en moi. J’ai fait 12 séances au laser verju avec lesquelles j’ai perdu 19 kilos. Merci et bonne continuation que dieu vous protège 🤲🤲
Carlota Price
Carlota Price
Fermer
Soin Corps
Soin Visage
Résultats
Nos Centres
MultiNews
Travaille avec nous
Login
Whatsapp
Plus Info Ici 👉
Multilaser
⭐️ Avez-vous des questions sur nos traitements?
🤙Appelez nous🗓️Rendez-vous