cerveau chocolat

Cure Minceur MultiLaser

Découvrez notre protocole minceur en trois semaines


barre de chocolatle chocolat provoque réactions pour le simple fait de prononcer son nom. Il en est ainsi parce que “Il a certaines caractéristiques nutritionnelles liées à l’activité cérébrale, ce qui ne se produit avec aucun autre aliment”disent Francesc Garcia, professeur de biochimie et biologie moléculaire, et Pedro Montoya, professeur du Département de psychologie, de la Université des îles Baléares (UIB). Tous deux ont participé au cycle “Chocolat et Neurosciences” de l’UIB, qui a eu lieu à Palma de Majorque du 6 au 28 novembre 2012.

Qu’y a-t-il dans le chocolat qui le rend si populaire qu’il ait suscité l’intérêt des neurosciences ?

Stimulants, tels que la théobromine et la caféine. Antidépresseurs, comme le tryptophane. Les stimulants du plaisir et de la satisfaction, comme les phényléthylamines, liés aux endorphines. Et, plus important encore, les antioxydants flavonoïdes, qui “peuvent éventuellement réduire le vieillissement des personnes”, explique le professeur Francesc Garcia. L’effet d’un aliment antioxydant a été scientifiquement prouvé chez les animaux, mais pas chez les humains, c’est pourquoi “les aliments contenant des antioxydants n’ont jamais été observés pour prolonger la vie des humains, malgré le fait que la théorie soit bien connue”.

Les tablettes de chocolat sont les plus recherchées, car elles représentent 32 % des produits chocolatés vendus dans l’État, selon les données de la Sweet Association de 2011. En deuxième position se trouvent le cacao et les préparations pour petit-déjeuner (24 %) et, avec des chiffres plus modestes, les chocolats (14 % des ventes de chocolat) et les pâtes à tartiner (7 %).

En tant que pays les plus consommateurs, la Finlande, la Belgique et l’Allemagne, dans cet ordre, occupent la première place, tandis que l’Espagne ne figure même pas parmi les dix premiers. Selon le chocolatier Enric Rovira, l’Etat espagnol consomme peu (en 2009, 12 kilos par habitant) car c’est un pays avec de nombreux mois chauds. “Plus de chocolat est consommé quand il fait froid”, explique Rovira.

Peut-être pour cette raison (ou pas), les civilisations mayas et aztèques, créatrices du chocolat, l’utilisaient déjà comme médicament, commente Betlem Menéndez, vice-président de l’Association catalane des diététiciens-nutritionnistes. “Les personnes fatiguées, fiévreuses et extrêmement maigres se voyaient prescrire du chocolat”, explique Betlem. D’une manière ou d’une autre, seuls la noblesse et le clergé pouvaient manger, tandis que le reste de la population était condamné à mort s’ils mangeaient. “La seule exception était les soldats, car ils leur donnaient des fèves de cacao pressées pour les inciter à se battre”, se souvient le professeur Garcia.

Au lieu de cela, le chocolat est maintenant plus un aliment pour les gourmands, malgré le fait que certaines propriétés médicales sont scientifiquement connues pour cela. À l’heure actuelle, on sait qu’il contient des flavonoïdes, des substances antioxydantes qui servent à empêcher les cellules du corps de s’oxyder, ce que font les radicaux libres. Si le corps possède des antioxydants, les radicaux libres sont inactivés au moment où ils voudraient oxyder les cellules et donc les rendre inefficaces.

De plus, les antioxydants, poursuit Betlem Menéndez, ont aussi des effets cardioprotecteurs, “car les flavonoïdes du chocolat ont des propriétés anti-inflammatoires, antihypertensives et antithrombotiques”. En d’autres termes, le chocolat réduit les crises cardiaques, les angines et les accidents vasculaires cérébraux (« jusqu’à 37 % en moins », précise Menéndez selon certaines études publiées) et pourrait faire baisser le cholestérol, car « il empêche la formation de plaques graisseuses dans les veines et les artères ».

Alors, la question la plus importante, faut-il manger du chocolat tous les jours pour obtenir le plein effet ? Combien?

L’apport doit être de 20 grammes par jour, soit environ deux carrés de la tablette de chocolat noir, “le pur”, recommande la diététicienne et nutritionniste Betlem Menéndez. Le professeur Francesc Garcia nous explique pourquoi : “pour 100 g de chocolat que nous mangeons, nous ingérons 500 kilocalories”. Si l’on tient compte du fait que la consommation normale de calories pour un homme est d’environ 2 500, et celle d’une femme, à 2 200, les 500 kilocalories de chocolat déséquilibreraient rapidement l’équilibre.

“Il y a des gens qui mangent 20 g de chocolat tous les jours et qui font aussi de l’exercice régulièrement et qui ne prennent pas de poids”, explique Menéndez, qui assure que “le chocolat pourrait éliminer le sentiment d’interdiction chez les personnes qui suivent un régime, mais tant qu’il se mange un chocolat noir, avec un pourcentage élevé de cacao et de l’exercice régulier.» C’est-à-dire que le chocolat supprime l’anxiété et améliore le suivi de l’alimentation.

Le chocolat noir a tellement de kilocalories car il a une forte proportion de matières grasses, mais si vous en mangez un avec peu de cacao, il y aura du sucre et du lait, “deux ingrédients qui interfèrent avec ses propriétés bénéfiques, et en ajoutent d’autres qui ne le sont pas, comme le le cholestérol, à cause du lait, et l’excès calorique, à cause du sucre”, explique Menéndez. D’autre part, le chocolat noir est un dérivé végétal, avec beaucoup de matières grasses, oui, mais bénéfique, “car c’est un précurseur de l’un des acides gras dont nous avons besoin pour un fonctionnement optimal du métabolisme.”

Le chocolat blanc “est tout gras”, explique le professeur Francesc Garcia. On l’appelle chocolat à cause de son odeur, semblable au chocolat, car il est fait de pâte de cacao, mais il s’agit essentiellement de lait et de sucre. La consommation de chocolat blanc -et aussi de crème de cacao- doit être modérée, car “l’excès d’énergie a un impact sur l’apparition du surpoids et de l’obésité et aussi du diabète”, explique Menéndez. En tout cas, “c’est vrai que la crème de cacao noir contient beaucoup de noix, qui sont bénéfiques, car elles contiennent des oméga-3, mais sa grande quantité de sucre me fait la prescrire avec modération”.

En résumé, “si la nuit vous avez besoin de vous reposer, d’atteindre la tranquillité d’esprit et le bien-être, le chocolat peut vous aider”, explique la diététicienne et nutritionniste. Le tryptophane contenu dans le chocolat vous apportera ce bénéfice, et les autres composants seront également mis en action. L’addict aussi ? “Il est vrai que le chocolat contient des substances excitantes et addictives, mais moins puissantes que celles du café et du thé”, conclut le professeur Francesc Garcia.



J’ai perdu 6 kg en 4 semaines et j’ai surtout perdu 9 cm de tour de ventre. Ambiance agréable. Personnel accueillant et convivial. Équipement efficace. Très bonne expérience. Je recommande vivement.
Abdelkarim Nasseh
Abdelkarim Nasseh
The best laser experience in Casablanca. The team is very professional and extremely friendly. Un grand merci à Lina qui a répondu à toutes mes questions et à toute l’équipe surtout Kawtar pour sa gentillesse et écoute.
Salma Chad
Salma Chad
Super prestation! Je fais mon epilation permanente labas et ca marche vraiment avec zero douleur enplus. Tres contente d'avoir decouvert ce centre!
Aida Tazi
Aida Tazi
Excellent service et traitement qui marche. Indolore pratique et efficace, n’hésitez pas à y aller pour des pieds propres hygiéniques et esthétiquement présentable !
Youssef Seffar
Youssef Seffar
Je recommande vivement👍
Rana Mroue
Rana Mroue
Je recommande vivement! Je remercie l’equipe de multilaser de m’avoir aidé à récupérer ma confiance en moi. J’ai fait 12 séances au laser verju avec lesquelles j’ai perdu 19 kilos. Merci et bonne continuation que dieu vous protège 🤲🤲
Carlota Price
Carlota Price
Fermer
Soin Corps
Soin Visage
Résultats
Nos Centres
MultiNews
Travaille avec nous
Login
Whatsapp
Plus Info Ici 👉
Multilaser
⭐️ Avez-vous des questions sur nos traitements?
🤙Appelez nous🗓️Rendez-vous